uneaspl_bizanos04112017
Pont-Long, un derby à l’arraché

Samedi 4 novembre – Championnat Fédérale 3 AS Pont Long / Bizanos – Retour Jean-Louis Gamaury  PONT LONG 18 Ont joué: Pailhé; Fourtine, Giordano, Castagnet, Cauna; (o) Samadet; (m) Labaigs; Galabert, Lacassia, Azabant; Rouquette, Courade; Lamazou, Castéran, Poujol. Sont entrés: Arnaud, Caire, Reynaud, Lasmarrigues, Yong, Jouanet, Carricart. Entraîneurs: Sébastien Venzal et Bertrand Saux. BIZANOS 8 Ont joué: Lassalle; Daminato, Salinas, Gestoni, Labadie; (o) Verge; (m) Courtade; Augé, Farres, Cernois; Goulmy, [&hellip

unevilleneuve_aspl29102017re
Seniors B toujours invaincus

Dimanche 29 octobre : Seniors B: toujours invaincus certes mais que ce fut difficile à Villeneuve face à des Landais très accrocheurs. On se satisfera de ce 16-9 qui laisse l’ASPL bien calée aux premières places du classement. Et voilà maintenant les gros morceaux qui arrivent pour un menu autrement consistant, Bizanos dès samedi. Réception de Bizanos avancée: tradition respectée, la visite du voisin bizanosien est programmée samedi (matches à [&hellip

unevilleneuve_aspl29102017pr
Pont Long confirme

Dimanche 29 octobre – Fédérale 3 – Villeneuve de Marsan / AS Pont Long – Retour Didier Rispal VILLENEUVE DE MARSAN 22 AS PONT LONG 24 Ont joué: Pailhe ; Fourtine, Giordano, Castagnet, Cauna, Samadet (o), Labaigs (m) ; Azabant, Galabert, Lacassia ; Courade, Rouquette ; Benali, Casteran, Lamazou.Sont entrés: Poujol, Caire, De Freitas, Dos Santos, Gardies, Jouanet, Carricart. À Villeneuve de Marsan (stade Jacques Dutin) : mi-temps : 16 [&hellip

uneaspl_hasparren_juniors21102017_138
Echos de Pont Long … Week-end gagnant

Samedi 21 octobre CADETS: ils recevaient les basques d’Hasparren. La pluie fine de ce début d’après-midi perturbait les deux équipes et sur une chandelle mal maitrisée par l’arrière visiteur, Pont -long ouvrait le score d’entrée de match. Malgré les aléas de la météo , Pont-Long, s’appuyant sur une bonne défense, accentua sa domination pour l’emporter 45 à 0 après une seconde mi-temps plus aboutie. JUNIORS: le travail finit par payer et [&hellip

« Page précédentePage suivante »