Dimanche 1er mars – Riscle 11 / AS pont Long 16
Nous disions la semaine dernière que la dernière victoire de l’ASPL à Riscle remontait à très, très longtemps. Donc qu’il fallait s’attendre à trouver quantité d’embûches. Scénarion conforme à l’arrivée avec d’un côté des Gersois déterminés en diable poussés par l’instinct de survie en fédérale, de l’autre une ASPL toujours animée d’intentions louables mais souvent génée aux entournures dans une confrontation où le physique a largement prévalu sur l’esthétisme. Ce duel, si l’on excepte l’incertitude du score jusqu’au bout, a rarement dépassé la bonne moyenne technique. Alors, dans ce contexte souvent brouillon, on va se contenter non sans plaisir de poursuivre la série de victoires, donc d’avoir su ne pas perdre en gardant en permanence de la maîtrise.

Avec aussi cette faculté à appuyer là où ça fait mal à l’adversaire, en sortant des gestes de classe pour montrer qui est le patron. A la forte envie locale d’avancer à grands coups de boutoir, Pont-Long a répliqué par une occupation du terrain intelligente et une défense sans faille. Et surtout, avec deux essais valant le coup d’oeil: le premier suite à une passe (dite autrefois croisée ou dans le dos), le second à la conclusion d’un long mouvement au large tout en accélérations. Mais, si agréables à voir qu’ont été ces mouvements, Riscle ne voulait pas décrocher. Seulement, à trop vouloir bien faire, les fautes des Risclois sont venues, souvent par manque de soutiens, un constat auquel nos joueurs ne sont pas étrangers en sortant les barbelés.

Que Pont-Long ait dû s’employer, c’est une certitude. Est-ce pour autant que nous avons été réellement en danger ? Non. Nous voyons davantage dans ce match une occasion saisie de savoir faire face aux situations compliquées, tout en gardant notre flegme. Et surtout, surtout, nous le répétons, notre capacité à transformer en mouvements gagnants les rares opportunités.

Pour les grandes envolées, l’attente ne devrait pas être longue: regarder le programme à venir, c’est voir arriver Gan à Serres-Castet : vu comment les Gantois marchent sur l’eau actuellement, promet un rendez-vous excitant. Ce 15 mars prochain ? Jour de Sainte-Louise et d’élection municipale.

RISCLE 11
Ont joué : Harduya ; Icéta, Jouet Sansous, Cazauran, Bufallan T (o) Dubosc N (m) Aimable ; Saint-Guilhem ; Boueih, Dibosc A, ; Epito A, Gysbers ; Tassin, Jegun (cap) Bouyrie.
Sont entrés : Loumagne, Labenne, Lucenay, Causseque, Laporte, St Orens, Quitadamo.
PONT LONG 16
Ont joué : Martine ; Fourtine (cap), Giordano, Winckler Peyroulet ; (o) Dany ; (m) Castéran ; Man, Farge, Lacassia ; Laurenzo, Courade ; Bénali, Casteran Th., Cazalet.
Sont entrés : Caire, Peccol, Veloso, Galabert, Lafourcade, Samadet, Castagnet.
A Riscle (stade Eugène-Robert) N mi-temps 3-11.
Arbitre : M. Lafargue (Nouvelle Aquitaine).
Pour Riscle : 1 essai Icéta (45e), 2 pénalités Icéta (12e, 55e)
Pour Pont Long : 2 essais Courade (38e), Galabert (58e), 2 pénalités Dany (10e, 23e).
Cartons blancs :  Cazauran (41e) à Riscle. Farge (54e) à Pont Long.