Dimanche 23 février – Fédérale 3 – AS Pont Long 44 / Villeuneuve de Marsan 14

Sur une très bonne série replaçant son équipe dans les prétendants à la qualification, Villeneuve de Marsan amenait quelques craintes au coup d’envoi dans le camp de l’ASPL rentré quelque peu cabossé de son voyage à Laruns à l’issue d’un match physique. Des absences et donc des changements ? Oui, forcément mais à l’arrivée, vu la prestation de tous, nous avons la confirmation que ce groupe , quelle que soit sa composition, a un beau potentiel et on songe en premier à tous ces jeunes incorporés (une première ligne d’à peine un peu plus de 20 ans au bout d’une heure !) qui donnent et prennent du plaisir.

Des jeunes qui disposent de bons guides avec les copains au métier bien affirmé: s’il s’agissait de cyclisme, on dirait qu’il convient de prendre les bonnes roues. A l’ASPL, les locomotives ne manquent pas avec une première demi heure joliment menée, parfois même sertie avec toute une gamme de combinaisons fleurant bon le travail d’entraînement entre boulevards créés par les avants, passes redoublées à la main ou au pied. 27-9 au repos, ça baigne, et pourtant les visiteurs ne facilitent rien. Leur essai plein de culot (41ème) prouve qu’il faut demeurer sur ses gardes.

Mais là aussi, Pont-Long sait faire: en ajoutant des points sur pénalité, en défendant, en déplaçant dans les angles, l’équipe gère sereinement avant de planter d’autres banderilles. Tel l’essai de la 59ème où la rage vient carrément de derrière, fixation et carrousel des attaquants à grande vitesse. Tout cela a de la gueule ! Mais c’est une toute autre gueule qui s’ensuit, celle des mauvais jours en voyant Paul se tenir l’épaule. Reste à finir la partie sur une autre bonne note et les avants s’en chargent en avançant pour le cinquième essai.

C’est quoi aujourd’hui cette A S Pont-Long ? La somme de ses talents, envies et complémentarités. De quoi prendre la grosse tête ? Au classement, c’est mathématique. Sur le terrain pour la suite ? Riscle arrive à point: depuis combien de saisons n’avons nous pas gagné en terre gersoise ? Une éternité. Mais les séries finissent par s’arrêter un jour et on aimerait bien qu’elle nous soit cette fois favorable sachant que les successeurs de Christophe Terrain jouent leur place en Fédérale, Arnaud Epito vraisemblablement en leader exemplaire.
PONT LONG 44
Ont joué : Cauna – Martine, Giordano, Castagnet, Peyroulet – (o) Dany, (m) Lafourcade Rigail – Lacassia (Cap), Man, Galabert – Veloso, Courade – Benali, T. Casteran, Peccol.
Sont entrés : Caire, Poujol, Lorenzo, Lagassan, C. Casteran, Pailhe, Winckler
Entraîneurs : Claude Lacassia et Freddy Forgues
VILLENEUVE DE MARSAN 14
Ont joué : Homere – Serres, Garbage, Gauduchon, Bertozzi (o) Bartet, (m) Fondeviolle – P. Vanthournout, P. Vanthournout, Labarbe (Cap) – Harte, Huy – Laplace, Rande, Dabbadie.
Sont entrés : Joubert, Montaut, Bellocq, Dorbessan, Preneron.
Entraîneurs : X. Touchon et E. Guardia
A Serres Castet (Stade Henri Marracq). Mi-temps 27-9. 550 spectateurs – Arbitre : M. Guinle.
Pour Pont Long : 5 essais Lafourcade Rigail (16e), Peyroulet (20e, 23e), Pailhe (59e), Caire (77e), 5 transformations Dany (17e, 20e, 24e, 60e, 78e), 3 pénalités Dany (7e, 40e+3, 56e).
Pour Villeneuve de Marsan : 1 essai Bertozzi (41e), 3 pénalités Fondeviolle (10e,34e,40e)
Cartons blancs : à Pont Long, Veloso (40e)
Carton jaune : à Pont Galabert (32e). À Villeneuve de Marsan, Fondeviolle (16e).