Dimanche 12 janvier – Fédérale 3 – AS Pont Long 40 / Argeles Gazost 18. Retour en images ICI

Footing, marche, vélo, salle de gym, boire de l’eau et du jus de citron… voilà les (grands ?) remèdes serinés à longueur de conversation après les agapes de fin d’année. De là à être persuadé qu’il existe des mots pour oublier les maux !!! Sans doute parfois vrai, mais sur un terrain de sport, d’équipe de surcroît, c’est d’abord l’interrogation qui accapare les esprits en retrouvant la compétition. A l’A S Pont-Long comme partout. Alors, en recevant Argelès Gazost, très tenace à l’aller, impossible de rêver mieux qu’une entame de feu. Et qui pour sonner la cherge et donner l’exemple ? Capitaine Nicolas forcément. « L’art d’être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l’art de réussir »: c’est l’histoire résumée à notre manière de ce début de partie, avec deux essais en cinq minutes entre exploit personnel et gestes techniques. Un troisième suit, tout aussi « funambulesque » à la 16ème. Franchement, il n’y a pas mieux pour se dire que les têtes sont à l’endroit, et ce constat: la réussite individuelle et la réussite collective sont inséparables.

2020 démarre sur le même tempo que 2019, et ça c’est encourageant d’autant que l’adversaire guigne avec raison les places qualificatives, ce qui pour un promu est fort louable. L’on savait Argelès sur une dynamique positive, en revenant à 17-10 les Bigourdans ne montrent aucune résignation et il faut deux pénalités pour prendre de la distance (23-10). Dans la foulée le 4ème essai met les choses au point avant la pause (30-10). Signes de maturité à Pont-Long: « Apprendre d’hier, vivre pour aujourd’hui, espérer pour demain » (Einstein). Voilà une devise qui va à ce groupe coaché en douceur. Et qui a de la suite dans les idées, acceptant de payer cash ses quelques (petites) erreurs mais assez fort mentalement pour ne laisser planer aucun doute, dixit ce moment de philosophie de bien longtemps mais sans la moindre ride: « N’attend pas que les évènements arrivent comme tu le souhaites. décide de vouloir ce qui arrive et tu seras heureux ».

Alors, l’ASPL va en remettre une couche en y mettant puissance et méthode sous la forme d’une avancée collective terminée derrière la ligne. Vite fait, bien fait et cela cartonne (37-13, 53 ème). Oui, il reste encore du temps et l’intensité va baisser, Argelès vraiment têtu dans le bon sens du terme se redonne des couleurs avec son ailier droit, qui tel un filou sorti d’on ne sait où, envoie son bonjour sur 50 mètres (37-18). Simple avertissement certes, suffisant quand même pour se dire qu’il y aurait un goût amer à rentrer aux vestiaires sans le bonus. Alors, le groupe avec ses entrants, va remettre la pression, voire cadenasser, défendre aussi dans ses 22 mètres et éloigner la menace. Tout s’achève par une pénalité bien attirée par le poteau du milieu (40-18).

Rentrée 2020 parfaitement négociée, dans la manière et au tableau lumineux. Jules Renard, à qui l’on venait d’apporter les vœux, avait répondu « merci, je tâcherai d’en faire quelque chose ». L’ASPL a eu cette élégance.

Prochain voyage: Saint-Gaudens et ses Comminges.

PONT LONG 40
Ont joué : Cauna – Fourtine (Cap), Castagnet, Peyroulet, Carricart – (o) Dany, (m) Lafourcade Rigail – Farges, Man, Lacassia – Lorenzo, Courade – Taitusi, Alonso, Cazalet.
Sont entrés : T. Casteran, Benali, Lagassan, Galabert, C. Casteran, Samadet, Fourcade
Entraîneurs : David Laperne et Frédéric Forgues
ARGELÈS-GAZOST 18
Ont joué : Campet – N. Manant, Saint Martin, Simmons, Q. Manant – (o) Labadot, (m) Guiraud – Soussens, Dupouey, Lacau – Begue (cap), Bouriette – Vignes, Boitheauville, Martinez.
Sont entrés : Sassus, Irigoyen, Hiva, Capdevielle, Quessette, Puigmal, Lacrampe.
Entraîneurs : J. Montoro et F. Segura
A Serres-Castet : Stade Henri Marracq. Mi-temps 30-10. – 550 spectateurs. Arbitre : Jérémie Bergon.
Pour Pont Long : 5 essais Fourtine (2e, 5e), Cauna (16e), Farges (35e), Lacassia (52e), 3 transformations Dany (2e, 36e), Samadet (53e), 3 pénalités Dany (27e, 31e), Samadet (80e)
Pour Argelès-Gazost : 2 essais Campet (22e), Simmons (65e), 1 transformation Labadot (23e), 2 pénalités Labadot (7e, 45e).
Cartons jaunes : à Pont Long : Lacassia (59e) – à Argelès : N. Manant (30e), Irigoyen (59e).