Dimanche 22 septembre – AS Pont Long 45 / St Gaudens 17
Certes, le score est large et assorti du bonus à la sortie, mais durant une bonne demi-heure, ce groupe a dû sortir le bleu de chauffe (10-10 jusque là). Dans la foulée de la saison passée, Pont-Long sait alterner jeu d’avants et jeu au large, ce qui a pour effet de désorganiser l’adversaire au fil des minutes en l’obligeant à courir aux quatre coins du terrain. Et dans ce contexte, des espaces se créent rendant la suite finalement assez aisée. Sûr que le public a aimé d’autant que jamais l’excès de facilité ne nous a fait sortir du match, c’est-à-dire des fondamentaux. Oui, le rugby reste un jeu simple (d’accord, ces nouvelles dispositions autour du plaquage demeurent un casse tête!), mais quand la conquête reste l’ingrédient de base et que l’envie de donner du volume saute aux yeux, tout le monde se régale.

C’est vrai aussi et surtout qu’avec un chef d’orchestre de la trempe de Thomas (personne n’est étonné), aussi habile ballon en mains qu’au pied, tout est facilité. Ce festival était annonciateur d’un autre, avec les seniors A: on en redemande encore et toujours.