Dimanche 15 septembre 2019 – Fédérale 3 – Argeles Gazost / AS Pont Long

La faute à qui ? A ces nouvelles règles (notamment pour les plaquages) encore loin d’être assimilées – ce qui est compréhensible – tant par les joueurs que les arbitres ? Aux manques d’automatismes pour un premier match officiel ? A la chaleur ? Un peu des trois sans doute. Alors, eu égard à ces circonstances, le mérite de l’ASPL aura été de savoir conserver le gain du match, malgré des frayeurs durant les arrêts de jeu quand les Bigourdans ont jeté leur va-tout à quelques mètres de notre ligne. Oui, il aurait été rageant de laisser échapper le gain de cette rencontre menée au tableau de marque depuis la 12ème minute (7-0).

7-0, juste prix d’un essai remarquable: conquête propre des avants et voilà que la cavalerie montre tout son talent avec de la vitesse, de la précision et un décalage en bout de ligne achevé avec beaucoup de punch. Inscrit en coin, cet essai est transformé et ces deux points vont valoir de l’or pour constamment garder la tête. Passées ces dix minutes, on se dit que pareil mouvement va se répéter, mais l’absence de repères courante début septembre va mettre des grains dans les rouages et les coups de sifflet, pénalisant un camp comme l’autre, vont amener le jeu à se déliter.

C’est quand même l’ASPL qui va continuer à montrer son envie de grands espaces, avec des relances de loin, hélas avortées près des poteaux. Au lieu de se détacher, c’est avec la frousse de perdre que se termine ce match. On match gagné, on le répète, et même chez un promu il garde toute sa saveur.

AS Pont Long – 13
Ont joué :  Cauna – Fourtine (cap.), Castagnet, Pailhé, Martine – (o) Dany, (m) Lafourcade Rigail – Mauget, Man, Farges – Lorenzo, Courade – Taitusi, Lacassia, Peccol.
Sont entrés : Benali, T. Casteran, Veloso, Alonso, Dos Santos, C. Castéran, Samadet
Entraîneurs: David Laperne et Stéphane Da Rocha
À Argelès-Gazost (stade Jean Begaries) mi-temps : 0-7. Arbitre : Bastien Rodriguez
Pour Argelès-Gazost : 3 pénalités (45e, 50e, 66e)
Pont-Long :  1 essai Fourtine (12e) ; 1 transformation (13e) et 2 pénalités (62e, 73e) Martine