Dimanche 21 avril – Fédérale 3 – Auch / AS Pont Long

Les positions au classement étant claires avant cette dernière rencontre de la phase qualificative, on ne fera croire à personne que ce Auch/ASPL a pris des allures de match au sommet entre le leader recevant et son dauphin béarnais. Qu’à l’arrivée, qu’ il y ait neuf points d’écart semble annecdotique, une marge expliquée par une réelle baisse de régime de nos joueurs au fil des minutes au second temps et par le choix à cette période du match de ne pas se réfugier dans le jeu au pied. Sans oublier le fort vent capable de détourner les cloches les mieux intentionnées.
Oui, on vous voit venir à coups de gros crampons: a-t-on assisté ce dimanche pascal à une sorte de poker menteur puisque la tableau des 16 èmes peut remettre les mêmes acteurs en piste ? Donc que personne n’a voulu se dévoiler ? On peut adhérer à cette hypothèse, mais les témoins du stade Jacques-Fouroux n’ont jamais eu l’impression que l’une ou l’autre formation a cédé volontairement, toutes les deux souhaitant la victoire. L’écart au score alors que Pont-Long vire en tête à la pause (8-5) suite à un essai du plus bel effet, expliqué aussi par une transformation gersoise rentrée par le montant et une ultime réalisation sans doute permise malgré un en-avant, prouve que seuls quelques détails ont fait la différence.
Revenu de Auch en gardant la tête à l’endroit, Pont-Long sait que l’heure de vérité est proche et que seule compte la prochaine échéance: le voyage à Bayonne afin de relever le défi que va nous proposer l’ASB au pied des remparts. L’AS Bayonne c’est, au sortir des poules, 12 victoires, 2 nuls et 8 défaites, quatrième au classement derrière Rion des Landes, Soustons et Navarrenx. Là également, comme pour les copains de l’équipe B, une autre compétition débute avec tous les aléas qu’elle réserve, assez diablesse pour parfois se moquer des logiques que le papier veut dicter.
Le rendez-vous, le seul, le vrai, il est là ce dimanche. Négliger cette étape, serait oublier que rien n’a été facile dans cette poule 13 où il a fallu parfois souquer ferme, voire ramer. La Nive aura beau couler tout près, la ville rappeler de belles images des fêtes, chaque chose en son temps, la poésie attendra et ainsi les ambitions seront bien confirmées.
N.B: merci au club de Mirande pour son hospitalité d’avant-match en nous permettant une restauration dans les meilleures conditions.

Auch – R C Auch 17, ASPL 8. Mi-temps: 5-8, arbitre M. Gaudriot (Occitanie).
R C Auch: trois essais de Peotta (54e), Fossaert (18e et 70e), une transformation de Lagardère; carton jaune à Delom (32e).
Auch: Vignes; Huertas, Lagardère, A. Sourouille, Minelli; Gassiot, Delom; Fossaert, Thierry, Baczkowsky, Soufflet, Bosque, Janlin, Peotta, Candelon. Sont entrés: Trouilh, Villeneuve; Revishvili, Biffi, Hueber, Danielli, Couzier.

ASPL: un essai de Cauna (14e), une pénalité de Samadet; carton blanc à Agueb ( 75e).
Pont-Long: Pailhé; Cauna, Giordano (cap), Castagnet, Liben-Candau; Samadet, Lafourcade-Rigail; Agueb, Man, Lafon, Rouquette, Courade, Cazalet, Lacassia, Faroux. Sont entrés: T et C Castéran, Darmana, Bénali, Galabert, Fourtine, Miremont.