Dimanche 16 décembre – Fédérale 3 – AS Pont Long / US Néracaise.
Les courageux spectateurs – l’attrait du canapé/cheminée a eu sans surprise ses adeptes – venus au stade de Serres ne s’attendaient pas à assister au match de l’année en voyant l’inélégance des éléments climatiques, mais il fallait bien faire avec. Avec qui ? Avec un terrain transformé en cloaque (la trêve va aussi être réparatrice pour lui) certes, mais aussi avec un adversaire décidé à quitter le bas du tableau. Avec enfin, une jeune dame au sifflet respectée de tous et aux yeux assez perçants pour différencier chaque camp lors des phases au sol. Voilà pour le décor.

Quant au match, aucune équipe n’étant à l’abri d’un rebond capricieux ou d’un ballon lâché, pas de quoi avoir l’âme poétique et rêver de grandes envolées, bref il convenait de gagner, surtout pour l’ASPL en évitant la bûche à l’approche de Noël.

Et cette bûche, on l’a en partie entrevue quand le buteur de Nérac a eu la possibilité d’égaliser à quelques minutes du final, après que l’on ait pêché (ou pas) en cédant à la gourmandise sur une pénalité devant les poteaux, jouée vite sur l’aile mais sans profit. Avec des si….

Au final, ce 13-10 nous va très bien en entrée de ces fêtes, profitez de la chaleur de votre famille et de vos amis, dégustez la bûche au chocolat ou autre parfum.

Heureuses perspectives parce-que l’ASPL a eu le bon goût de trouver les ingrédients pour ne pas perdre malgré les vents contraires, restant ainsi toujours debout et calée dans le peloton de tête de la poule 13. Debout et de boue !

Pour son contenu, ce match n’a pas obligé à noircir un carnet entier de notes, simplement relever quelques faits loin d’être anodins pourtant. La domination territoriale quasi constante, surtout après la pause, a eu ceci de bizarre qu’elle n’a donné trop peu de retour sur investissement. Car il y en a eu, des deux côtés direz-vous, mais des petits riens ont laissé Nérac dans l’espoir. Notamment avec cet essai des visiteurs: au départ une action de Pont-Long rondement menée et un surnombre qui se dessine, interceptée en route. Pas de bol à coup sûr et guère le temps de gamberger, une avancée des avants nous replaçant devant (10-7). La suite, c’est empilage par ci, empilage par là, impossible de construire. Une pénalité pour chaque camp et basta, direction la douche.
Oui, ce 13-10 nous va bien, et Nérac pas mécontent de ramener un point. Autre chose ? Oui, encore (c’est devenu une bonne habitude entre gens bien élevés) un match dans un excellent esprit.
Bonnes fêtes à tous.

PONT LONG 13
Ont joué : Pailhe; Winckler; Giordano (Cap), Castagnet, Carricart; (o) Samadet, (m) C. Castéran; Galabert, V. Saux, Hamdane; Lafon, Courade; Cesur, Lacassia, Lamazou.
Sont rentrés : Darmana, Cazalet, Agueb, Miremont, Lafourcade-Rigail.
Entraîneur : David Laperne et Bertrand Saux
NÉRAC 10
A Serres Castet:  Mi-temps 13-10 – 600 spectateurs -. Arbitre : Lucile Puech (Ligue Nouvelle Aquitaine).
Pour Pont-Long : 1essai Galabert (21e), 1 transformation Samadet (22e), 2 pénalités Samadet (5e, 39e).
Pour Nérac : 1essai Chebbi (11e), 1 transformation Joubert (12e), 1 pénalité Joubert (25e)
Carton blanc : Nérac : Very (15e)
Carton jaune : Pont-Long : Winckler (71e)