Samedi 2 novembre
U18 / Peyrehorade / AS Pont Long

Il faisait beau en pays d’Orthe ce samedi pour la visite de nos jeunes à Peyrehorade. Si la domination de l’ASPL est vite manifeste, jamais la ligne d’essai ne va être franchie et il faut deux pénalités pour prendre le score (0-6). Mais la puissance des avants de Peyrehorade est de plus en plus forte et l’essai des locaux finit par arriver avant le repos (5-6). Une marque somme toute logique avec deux formations pas avares d’efforts. La suite confirme cette impression mais à trop être sollicité en défense, d’autant que la touche de l’ASPL connaît des ratés, l’inévitable arrive: carton pour Pont-Long et essai transformé des Landais (12-6).
C’est alors que l’on va retrouver notre vraie équipe, vaillante et pleine d’esprit d’entreprise, capable de balayer le terrain dans toute sa largeur: la récompense est en bout de ligne avec l’essai tout en coin. 12-11 pour Peyrehorade à ce moment là (vers la 55e minute) et transformation à venir. Mais celle-ci ne viendra jamais car un énervement inattendu survient: un joueur local (la frustration sans doute ?) perd un brin ses nerfs certes mais tout serait vite rentré dans l’ordre si deux ou trois éléments extérieurs, la main courante franchie, n’étaient venus frapper nos joueurs avec une grande violence, pour ensuite, leur méfait commis, partir « courageusement » vers l’espace voisin dédié au football. Mais le mal était fait, cette fâcheuse intrusion a tout gâché.
Pas de transformation tentée, l’arbitre préfère stopper la rencontre. La faute à qui ?
Nous avons quand même la faiblesse de penser que l’équipe qui vient de marquer pour peut-être repasser devant au score, n’a guère de raisons d’allumer la mèche. Il appartient maintenant aux instances habilitées de prendre leurs responsabilités. Nous le redisons: sans l’intrusion de ces deux ou trois pseudos supporters landais, tout aurait continué et avec, sans doute, du suspens jusqu’au terme de ce match.