Dimanche 29 avril – Championnat de France – 32ème Aller – AS Pont Long / Navarrenx

PONT LONG 32
Ont joué : Cauna, Fourtine, Giordano (cap.), Castagnet, Touzeau, (o) Labaigs (m) Lafourcade Rigail, Lafon, Galabert, Lacassia, Rouquette, Courade, Cazalet, Lamazou, Darmana.
Sont rentrés : Casteran, Benali, Reynaud, Lasmarrigues, Jouanet, Samadet, Pailhé Belair.
Entraîneurs :  Sébastien Venzal et Bertrand Saux.
NAVARRENX 15
Ont joué :  Espoyes, C. Loustau, Berges, Puntous (cap), Strey, (o) Boucau, (m) Sarrailh, Maysonnave, R. Loustau, F. Loustau, Heugas, Dadalt, Mehats, Sarres, Laulhé.
Sont entrés : Matheu, Chaubert, Bralot, Fonteix, B. Urruty, M. Urruty, Casenave.
Entraîneurs : Bruno Lalanne et Jérome Bourges.
A Serres-Castet (stade Henri Marracq) : Mi-temps 10-9. 750 spectateurs. Arbitre : Jérôme Passema.
Pour Pont Long : 4 essais Lafon (14e, 75e), Darmana (50e), Cauna (80e), 3 transformations, Labaigs (15e, 51e), Samadet (76e), 2 pénalités Labaigs (11e, 43e).
Pour Navarrenx : 5 pénalités Espoeys (6e, 9e), Strey (38e, 66e, 71e).
Carton blanc :  Pont Long : Castagnet (70e).
Carton jaune :  Navarrenx : Bralot (80e+2).

Pont Long a parfaitement maîtrisé ce 32e aller face à Navarrenx. Réalistes, opportunistes, les Serrois finissent ces 80 premières minutes, avec un avantage de 5-0 aux points terrain.
Pont Long a pourtant joué la première période dans la retenue.
Avec deux pénalités en 9 minutes, Navarrenx a le mieux commencé. Pont Long va revenir dans le match avec une pénalité et surtout un essai de Lafon, en forme olympique (10-
6, 14e). Intelligents sur leurs temps faibles, les Navarrais ont réalisé la mi-temps parfaite à l’extérieur en basculant avec une seule longueur de retard (10-9).
Le tournant de la 75e minute. Dans le second acte, Pont Long va nettement accélérer et faire « exploser » le verrou navarrais à trois reprises. Tout d’abord sur une action qui durera près
de trois minutes. Avants, troisquarts, tout y passe et c’est l’inusable Darmana qui sera à la conclusion de ce mouvement (20-9, 50e).
Sans vitesse dans les enchaînements, Navarrenx ne pourra faire douter des Serrois concentrés.
Et pourtant, à la 70e, lorsque le Navarrais Strey enquille la pénalité suite au carton banc infligé à Castagnet, le Stade rentre dans le bonus défensif, pilepoil
ce qu’il était venu chercher. « Le tournant du match c’est sûrement à la 75e quand on ne prend pas les points afin d’enlever le défensif à Navarrenx. Sur la pénaltouche, Rémi (Lafon)
marque l’essai du bonus », confie dans le vestiaire Bertrand Saux, le coach de Pont Long.
Cauna alourdira le score sur un essai de 80 m, qu’il ne doit qu’à lui-même (32-15).