Dimanche 8 avril – Fédérale 3 – AS Pont Long / Pouyastruc. Retour Didier Rispal

PONT LONG 43
Ont joué : Cauna ; Fourtine, Castagnet, Giordano (Cap), Touzeau ; (o) Samadet, (m) Labaigs ; Lafon, Lacassia, Lasmarrigues ; Rouquette, Courade ; Benali, Lamazou, Darmana.
Sont entrés : Casteran, Cazalet, Lagassan, Lafourcade Rigail, Carricart, Pailhé Belair
Entraîneurs : Sébastien Venzal et Bertrand Saux.
POUYASTRUC 22
À Serres-Castet, Stade Henri Marracq-  Mi-temps 14-10. Arbitre :  Clément Jossier (Poitou Charente). 650 spectateurs.
Pour Pont Long :  7 essais Samadet (17e), Cauna (22e, 63e), Lafon (44e), Laccassia (66e, 74e), Casteran (80e+3), 4 transformations Samadet (18e, 23e, 45e, 75e).
Pour Pouyastruc: 3 essais Espiau (25e), Gaillat (72e, 79e), 2 transformations Clavier (26e, 79e), 1 pénalité Clavier (10e).
Cartons jaunes : Rouquette (67e) pour Pont Long, Correia (14e), Dufrechou (51e), Bascans (67e) pour Pouyastruc.
« 7 essais ! On n’a pas fait ça tous les dimanches » confiait Sébastien Venzal, l’entraîneur serrois, en fin de rencontre. Avec un point de bonus acquis à l’heure de jeu, Pont Long a fait le job face à la lanterne rouge. Beaucoup d’envie, un jeu complet, ouvert et agréable, les Béarnais ont fait plaisir.
Pouyastruc est pourtant rentré sans complexe dans le match, mais réduit à 14 à la 14e, les Haut- Pyrénéens encaissent 2 essais pendant leur infériorité numérique (14-3, 23e). Petite déconcentration béarnaise, et Pouyastruc revient dans le match sur une pénalité jouée rapidement à la main. 14-10 à la pause, Pont Long aurait dû concrétiser ses temps forts. La belle chevauchée de Lafon (21-10, 45e) et le chef-d’oeuvre de Cauna leur permettent de le faire et de valider un festival offensif. Pont Long jouera son match en retard dimanche à Laruns avant de se déplacer à Riscle le 5e, pour une rencontre sûrement décisive.

SENIORS B: cette large victoire face à Pouyastruc (68-5) ouvre très grandes les portes de la qualification, et c’est bien l’essentiel. A retenir, malgré le contexte, la volonté de respecter toutes les bases du jeu, dans toutes les lignes surtout que les Bigourdans ont affiché une louable volonté. Ce groupe, c’est évident, est capable de belles choses maintenant que le printemps est arrivé. Avec un encadrement payé de son travail, préparons-nous à vivre des moments intenses, tout comme avec les seniors A.