Dimanche 18 mars – Fédérale 3 – AS Pont Long / Nogaro. Retour Didier Rispal
PONT LONG 15
Ont joué : Cauna, Martin, Fourtine, Giordano (cap), Paihé Belair, (o) Vergé, (m) Labaigs, Lacassia, Galabert, Lasmarrigues, Reynaud, Courade, Benali, Lamazou, Darmana.Sont rentrés : Castéran, Cazalet, Rouquette, Lafon, Samadet, Lafourcade-Rigail, Esserhane.
Entraîneurs : Sébastien Venzal et Bertrand Saux.
NOGARO 15
A Serres Castet (stade Henri Marracq) : mitemps : 9-12. 650 spectateurs. Arbitre : Mathieu Dagon (Côte d’Argent).
Pour Pont Long : 2 essais Martin (2e), Courade (73e), 1 transformation Samadet (73e), 1 pénalité Vergé (9e)
Pour Nogaro : 5 pénalités Bergé (11e, 16e, 34e, 39e, 77e)
Carton blanc : Nogaro : Itarla (44e)
Cartons jaunes : Pont Long : Courade (76e) – Nogaro: Gori (10e).

Pont Long n’a ni manqué d’envie ni d’intention, seulement l’ASPL est tombée sur un os. Suite à une touche perdue par Nogaro, l’ailier serrois Martin trouve la faille en
bout de ligne au bout de 2 minutes de jeu seulement. 5-0, puis 8-0 (9e) après une pénalité de Thomas Vergé, on pense que les Serrois ne vont faire qu’une bouchée des Nogaroliens. Seulement après 10 minutes, Pont Long a commencé à entrer dans le dur. L’équipe gersoise ne fait que défendre et renvoie inexorablement Pont Long dans son
camp par l’intermédiaire de ses deux canonniers, son ouvreur Berger et son arrière Peyret. Pont Long relance, prend les initiatives, mais cet excès de générosité engendre
des fautes. Trop indisciplinés, les Béarnais offrent quatre pénalités à Berger le buteur Gersois, qui sera crédité d’un 100 %. 8-12 à la pause, Pont Long va continuer son travail de sape, mais sans être récompensé. Il faudra insister et à la 73e minute, le 2e ligne Nicolas Courade termine l’excellent travail du capitaine
Dorian Giordano (15-12, 73e). Pont Long pense avoir fait le plus dur, mais le carton jaune infligé à Courade (76e) aura son importance.
En infériorité numérique Pont Long se fait piéger dans le denier regroupement, le plaqueur se mettant à la faute. Le buteur Gersois enquille sa cinquième pénalité
(28 m en bonne position) et arrache un nul qui n’arrange certainement pas les affaires de Pont Long.