Dernier match de poule entre les 2 premiers : Boucau-Tarnos / AS Pont Long. Retour Didier Rispal.
Retrouver le match en images

Boucau : 19
Ont joué : Capoulun, Lasseron, Thumazo, Herrero, Laborde, (o) A. Betbeder, (m) S. Betbeder, Dongieux, Mocho, Le Flem, Pourteau, Mundulbetz, Tarravello (Cap), Duplé, Courade.
Sont rentrés : Fernandes, Gaye, Lassalle, Sentenac, Haurieu, Rey, Larrondo
Entraîneurs : Samuel Dylbaitys et Vincent Lesca

AS Pont Long : 23
Ont joué : Michieletto, Slayki, Sampastous, Sanchou (Cap) Cazenave, (o) Vergé, (m) Carreusco, Courade, Bordenave, Oberman, Darmana, Reynaud, Rouquette, Caire, Marque
Sont entrés : J. Lasmarrigues, Lamazou, Pécot, Laspoumadère, Cazalet.
Entraîneurs : Paul Dolié et Jean Marc Vergé.

A Tarnos : Stade Jean-André Maye- 600 spectateurs – Mi-temps 6-17 – Arbitre : Laurent Gennero (Comité Midi Pyrénées).

Pour Le Boucau : 1 essai Herréro (42e), 1 transformation A. Betbeder (43e), 4 pénalités A. Betbeder (27e, 40e +2, 46e, 50e)
Pour l’AS Pont Long : 2 essais Sanchou (9e), Carreusco (22e), 2 transformations Vergé (10e, 22e), 3 pénalités Vergé (16e, 61e,65e)

Cartons blancs : Le Boucau : Dongieux (16e), Pourteau (80e +2)
Cartons jaune : Pont Long : Bordenave (50e)

En s’imposant chez le leader, Pont Long a fait la grosse perf du week-end. Cette victoire ne lui permet pas de finir en tête de la poule 9, mais de conforter sa 2ème place qui lui donne l’avantage de jouer le match retour des 32e en Béarn, et ce sera contre Pamiers (3ème de la poule 10). Avec une entame de rêve, Pont long a vite creusé l’écart (17-0, 22e) inscrivant deux essais, le premier par le centre Sanchou suite à une pénalité jouée rapidement par le demi de mêlée Carreusco qui récidivera quelques minutes plus tard surprenant tout le monde en jouant pour lui-même une pénalité sifflée aux pieds des poteaux. Ensuite, la belle mécanique Béarnaise s’est quelque peu enrouée. Sérieusement pénalisé en mêlée, Pont Long plie mais ne rompt pas (17-6, MT). De retour des vestiaires, c’est une équipe Boucalaise métamorphosée qui revient sur le terrain. Transcendés, les basques inscrivent d’entrée un essai suite à un enchainement avants-trois quarts conclut par Hérréro. Pont Long vacille, Arnaud Betbeder enquille 2 pénalités, et le BTS revient de l’enfer pour prendre la tête au score (19-20, 50e). Mais Pont Long a les ingrédients pour se sortir du piège : une défense de trois quart haut de gamme, une mêlée « miraculeusement » retrouvée et un buteur nommé Thomas Vergé qui mettra fin à l’invincibilité du Boucau à la maison.